Déroulement d'un projet

Vous souhaitez automatiser votre habitat ou futur habitat. Voici comment cela peut se dérouler.

 

1 er rendez-vous

 

Le premier rendez-vous permet de faire le point sur vos souhaits en termes d’automatisation et sur les solutions que peut offrir la domotique. A la suite de cet entretien, un premier document est réalisé. C’est un récapitulatif de votre besoin ainsi qu’une estimation tarifaire.

S’il s’agit d’un projet de construction, contactez-nous -intégrateur domotique- dès que vous avez le premier croquis d’architecte. Plus le lot domotique est intégré en amont du projet, plus il est possible d’optimiser les coûts sans retarder l’avancement du projet de construction.

 

 
Etude d’intégration  

Si vous validez le projet, nous faisons une étude d’intégration de la domotique dans le domicile et nous élaborons les documents nécessaires à la réalisation du projet (implantation des modules domotiques pour le schéma de câblage électrique, schéma de connexion de chaque module, échéancier des interactions avec les autres corps de métier, description des scénarios et règles de gestion …).

 

 
Installation  

L’électricien installe derrière les interrupteurs, dans le tableau électrique, les modules nécessaires.

S’il s’agit d’un projet de construction, nous pouvons coordonner (gestion de projet) les différents intervenants (électricien, chauffagiste, poseur d'ouvrants).

 

 
Implantation domotique   Nous associons (appairage) chaque module au serveur domotique afin qu’ils puissent communiquer entre eux. Puis nous implémentons les règles et scénarios dans le serveur.

 
Test et validation   La dernière étape consiste à tester l’ensemble de l’installation afin de s’assurer que tous les comportements définis fonctionnent correctement.  

 


Règlementation Thermique 2012

Depuis janvier 2013 en France, toute nouvelle construction résidentielle doit suivre le Réglementation Thermique 2012 (aussi appelé RT 2012).

Trois exigences de résultat sont à respecter :

  1. Le besoin bioclimatique (via un coefficient « Bbiomax » prenant en compte le niveau d'isolation des parois et des liaisons, l'étanchéité à l'air, l'orientation des baies, la compacité, les protections solaires, etc)
  2. La consommation d'énergie primaire « Cmax », cette exigence porte sur les consommations de chauffage, de refroidissement, d'éclairage, de production d'eau chaude sanitaire et d'auxiliaires (pompes et ventilateurs)
  3. Le confort d'été : afin d'éviter le recours à la climatisation, la température la plus chaude atteinte au cours d'une séquence de 5 jours très chauds d'été devra rester en dessous d'un certain seuil
 

La RT 2012 vise à fortement réduire la consommation énergétique des constructions neuves qui ne pourront plus avoir une consommation d’énergie supérieure à 50 kWh/m²/an.

Suivant les régions, ce seuil est pondéré. La région Rhône-Alpes et Auvergne se situent dans la zone H1c, c'est à dire que la norme RT-1012 autorise une consommation maximum de 60 kWh/m²/an.

 

Outre les trois grandes exigences de résultat, la RT 2012 prévoit aussi des exigences de moyens pour les bâtiments de logement en général :

  1. Traitement de l’étanchéité à l’air (test de la porte soufflante ou démarche qualité) (art. 17).
  2. Surface minimale de baies vitrées (1/6 de la surface habitable au minimum) (art. 20).
  3. Mise en place de systèmes permettant de mesurer/estimer la consommation d’énergie des logements (exception faite du bois) et d’en informer ses occupants (art. 23).
  4. Dispositifs manuels et automatiques permettant de mettre en marche/arrêt les installations de chauffage/refroidissement/éclairage des locaux (art. 24 à art. 28).
  5. Traitement des ponts thermiques (art 19).

 

 

Brainyhouse propose une solution permettant de répondre à 2 des 5 exigences de moyens demandées par la RT 2012 :

- Mise en place de systèmes permettant de mesurer/estimer la consommation d’énergie des logements

- Dispositifs manuels et automatiques permettant de mettre en marche /arrêt les installations de chauffage / refroidissement / éclairage des locaux.

 

 

Minergie

Minergie est une association suisse dont le but est la diminution de la consommation d'énergie dans le bâtiment en proposant d’utiliser l’énergie de manière rationnelle et d’avoir recours aux énergies renouvelables.  


Pour obtenir le certificat Minergie on peut choisir parmi cinq solutions standard imposées et acceptées pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire et de se conformer à quelques conditions supplémentaires. Les cinq solutions standard sont:

- Pompe à chaleur avec sonde géothermique pour le chauffage et l’eau chaude (toute l’année).
- Chauffage au bois pour le chauffage et l’eau chaude en hiver, collecteurs solaires thermiques pour l’eau chaude en été.
- Chauffage au bois automatique pour le chauffage et l’eau chaude (toute l’année), par exemple chauffage à pellets.
- Utilisation des rejets thermiques (industrie, installations d’incinération des déchets et stations d’épuration des eaux) pour le chauffage et l’eau chaude (toute l’année comme source séparée).
- Pompe à chaleur air-eau (air extérieur) pour le chauffage et l’eau chaude (toute l’année).

 

   

Le canton de Vaud propose des subventions pour les rénovations et constructions respectants la norme Minergie et Minergie P. : 6000.- à 15000.- pour un logement individuel, et CHF 30.- /m2 à CHF 60.-/m2 pour un habitat collectif. plus d'info

les conditions d'octrois sont :

  1. Bâtiments obtenant le label Minergie, Minergie-Eco, Minergie P ou Minergie P-Eco
  2. Le bonus Minergie A est alloué que lors d'une demande de subvention pour un label Minergie P. Le bonus n'est versé qu'en cas d'obtention des deux labels définitifs
  3. Compteurs obligatoires permettant de déterminer la consommation énergétique
  4. Permis d’habiter dans les 24 mois au maximum après la décision. Une prolongation unique peut être accordée sur demande écrite dûment motivée
  5. Les normes techniques et les obligations légales doivent être respectées.

 

La confédération propose également des programmes de subventions pour la rénovation de maisons individuelles et d'immeubles. Plus d'info

 

     

Brainyhouse propose une solution permettant de répondre à l'exigence 3 de la subvention cantonale :

- Mise en place d'un système permettant de mesurer la consommation d’énergie du logement.