Afin de rendre l’habitat sécurité pour les habitants, des détecteurs de fumée, capteurs de monoxyde de carbone (si chaudière) et détecteurs d’inondation peuvent être installés.

En communiquant avec le système domotique, ces derniers peuvent retarder le risque d’accident.

 

Par exemple, en cas de fumée, la domotique prendra l’initiative de couper le chauffage, la ventilation et éventuellement d’autres appareils électriques qu’elle contrôle. De plus, vous pouvez être avertis d’un éventuel problème à distance.